Sultan Al Qasimi inaugure le safari de Sharjah d’une valeur d’un milliard de dirhams, et s’engage à protéger l’environnement naturel et les habitats de l’émirat

LE PLUS GRAND SAFARI FAUNIQUE HORS DE L’AFRIQUE EST SITUÉ DANS LA RÉSERVE BARDI À AL DHAID 

SHARJAH, Émirats Arabes Unis-Mardi 22 Février 2022 [ AETOS Wire ]

Son Altesse Cheikh Dr Sultan bin Muhammad Al Qasimi, Membre du Conseil suprême et souverain de Sharjah, a souligné que les projets de développement à Sharjah sont soigneusement planifiés et mis en œuvre de manière à maintenir la nature environnementale de la région centrale, notamment  les déserts, les arbres, les plantes et les animaux que l’Emirat tient à préserver. Cela s’accompagne du développement de divers secteurs tels que les infrastructures, la culture, le tourisme, le patrimoine, l’économie et les sports, etc.

Le souverain de Sharjah a fait ces observations après avoir inauguré le parc Sharjah Safari le 17 février. Le plus grand safari du monde en dehors de l’Afrique, il est situé à la Réserve Bardi à Al Dhaid et s’étendant sur une superficie de 8 kilomètres carrés.

Un projet à un milliard de DH

Le souverain de Sharjah, accompagné de représentants officiels et de dignitaires, a ensuite visité Safari Sharjah et a été informé à propos de ses diverses installations et attractions. Le Sharjah Safari est en passe de devenir une réserve naturelle et une attraction touristique hors de pair aux Émirats Arabes Unis et dans la région. Le souverain a été informé des multiples installations et services au Sharjah Safari qui offrent aux visiteurs et aux résidents une véritable expérience de safari africain. Le Sharjah Safari comprend 12 environnements naturels, chacun représentant une région spécifique d’Afrique et reproduisant la vie et le terrain du continent brun ainsi que  ses animaux et oiseaux uniques.

Son Altesse Cheikh Dr Sultan Al Qasimi a indiqué que le projet Sharjah Safari, qui a été lancé depuis cinq ans, a coûté environ 1 milliard de dirhams. Il est aussi de nature écologique et vise à protéger l’environnement de la région. Il offre un habitat naturel soigneusement créé pour aider les différentes espèces d’animaux et de plantes à vivre et à se reproduire. “Le Safari fournira également environ 300 opportunités d’emploi aux jeunes de la région”, a-t-il ajouté.

Les principaux projets dans la région centrale

Le souverain de Sharjah a noté que l’émirat est en cours de mettre en œuvre d’autres projets clés dans la région centrale, tels que la région d’Al Maleha, le fort d’Al Dhaid et le lac Al Bathaa, qui accueilleront des compétitions d’aviron et assureront l’approvisionnement en eau dans la région. L’émirat développe également des pâturages et d’autres réserves naturelles dans la région. Il a fait référence à la ville sportive de Sharjah, située sur la route Sharjah-Al Dhaid, qui est en cours de développement, en plus d’installations et d’infrastructures de classe mondiale installées pour accueillir diverses compétitions, notamment de natation d’aviron.

Le souverain a souligné que l’émirat de Sharjah tenait à préserver son patrimoine, ses valeurs et ses traditions et à promouvoir son identité authentique. Il a appelé tous les Émiratis à assumer leur responsabilité nationale, à prendre soin de leurs familles et de leurs enfants et à être fiers de leur religion et de leur pays.

Il a de même remercié tous ceux qui ont contribué à assurer le succès du projet Sharjah Safari, particulièrement  les ingénieurs, les experts et les spécialistes ainsi que les administrateurs et les guides.

Un besoin de préserver le patrimoine

Le souverain de Sharjah a souligné la nécessité de préserver les caractéristiques particulières, les coutumes, les valeurs, le patrimoine et l’identité de la culture bédouine, citant les efforts déployés par la chaîne télévisée Al Wusta, basée à Al Dhaid, à cet égard. En effet, la chaîne accueille régulièrement des personnes âgées, des poètes et des narrateurs pour célébrer cet héritage. Le souverain a incité à préserver l’habitat naturel et les zones désertiques et leurs composantes environnementales contre les travaux d’urbanisation par le biais de décrets Amiri, ainsi qu’à confier au département des affaires municipales, de l’agriculture et des ressources animales la tâche de documenter les noms des arbres, les dunes, les puits et les autres termes relatifs à l’environnement de la région.

Une véritable expérience africaine

Le Sharjah Safari offre aux visiteurs une expérience simulée chargée d’adrénaline dans les régions naturelles d’Afrique. La première étape de ce voyage, “Vers l’Afrique” ​​emmène les visiteurs dans une expérience de marche unique pour explorer la faune endémique de la côte orientale de l’Afrique.

Dans la région du Sahel, les visiteurs peuvent explorer les déserts et les prairies de la région et la richesse de la faune diversifiée, s’étendant de la côte atlantique de la Mauritanie à l’ouest jusqu’à l’Érythrée et la mer Rouge à l’est. La troisième région, la savane, s’étend sur l’Afrique orientale et australe. Ces prairies couvrent près de la moitié de l’Afrique et abritent l’une des biodiversités les plus distinctes au monde.

La quatrième région, le Serengeti, célèbre chaque année la plus grande migration de gnous au monde. La cinquième région, Ngorongoro, établie à partir d’un cratère éteint, est un écosystème unique et abrite certaines des espèces les plus célèbres d’Afrique.

La sixième région, Moremi, s’inspire des canyons et des vallées du sud-ouest de l’Afrique formés au cours des siècles par les fortes pluies de mousson. Ces lits de rivières secs et sablonneux contiennent des aquifères qui soutiennent la vie tout au long de la saison sèche.

Plus de 50 000 animaux

Le Sharjah Safari abritera plus de 50 000 animaux appartenant à plus de 120 espèces d’animaux vivant en Afrique, en particulier le rhinocéros noir, qui est l’un des animaux les plus importants et les plus rares du safari. Plus de 100 000 acacias africains ont également été plantés au Sharjah Safari, dont des espèces locales et d’autres  africaines.

Le Safari offre à ses visiteurs une expérience intégrée leur permettant de découvrir les vraies couleurs et saveurs de l’Afrique et de ses îles. Ils pourront voir le flamant rose et d’autres oiseaux, l’île de Madagascar et la tortue géante d’Aldabra. Ils peuvent également explorer un village africain, ainsi que la ferme traditionnelle avec le bétail Watusi, le village de Zanzibar et de multiples installations et sections, remplies de centaines d’espèces d’animaux et de plantes africaines.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du Cheikh Salem bin Mohammed bin Sultan Al Qasimi, conseiller au Bureau du souverain de Sharjah, Cheikh Khalid bin Abdullah bin Sultan Al Qasimi, président de l’autorité des ports, des douanes et des zones franches de Sharjah, SE Cheikh Khalid bin Essam Al Qasimi, président du département de l’aviation civile de Sharjah, Cheikh Salem bin Abdulrahman Al Qasimi, président du bureau du souverain de Sharjah, Cheikh Mohammed bin Humaid Al Qasimi, président du département des statistiques et du développement communautaire, et d’un certain nombre de hauts fonctionnaires et  de dignitaires de la région.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Hussain Al Mulla

+971563980067

Permalink : https://www.aetoswire.com/fr/news/sultan-al-qasimi-inaugure-le-safari-nbspde-sharjah-d39une-valeur-d39un-milliard-de-dirhams-et-srsquoengage-nbspagrave-proteacuteger-l39environnement-naturel-et-les-habitats-de-l39eacutemirat/fr

 

Advertisement

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s